30/04/2007

A découvrir sans tarder

Via le Blog de Sofei (voir mes favoris) je viens de découvrir celui d'un autre vrai Brusseleir qui s'intéresse aux "Golden Sixties":

 

SIXTIES COLLECTIONS

 

Flytox possède apparemment, entre autres, de nombreux objets brassicoles rares comme la plaque émaillée de Wielemans ci-dessous. Je vous invite donc à lui rendre visite sans tarder.

 

 

Wielemans_01

 

 

Commentaires

Superbe "Blokske" Bonjour Guy,
J'avais déjà visitez ton "blogske" dernièrement ... et j'ai du prendre pas mal "d'aspirinekes" tellement j'étais " Malade" à revoir tout cette merveilleuse publicité que nous avons si bien connus à notre époque !!! Quand au Musée , c'est une petite merveille ... Dikke félicitations-skes pour cet immense travail accompli ... tu es vraiment "Le Gardien" de notre passé ...Il va de soi que je rajoute ton "blokske" dans mes favoris ... "Une fois " ...
cordialement

Écrit par : Flytox | 30/04/2007

Répondre à ce commentaire

Important ! Guy... Domme ,Domme !! J'oubliais le plus important : Un super "Grand Merci "pour la "publicitée " faite pour mon "blokske " ...
à bientôt,
roger

Écrit par : Flytox | 30/04/2007

Répondre à ce commentaire

En cherchant de la documentation sur les vieux bistros, je viens de lire une petit article qui parle d'une brasserie dans les années 50 à la rue des Capucins (près du vieux marché). Cette brasserie était derrière les bâtiments du Mont de Piété ! Le proprio du dépôt serait monsieur Vossen...il faisait de la Lambic. Je n'ai aucune photos de cet endroit ! Je continue mes recherches...encore une question....comment ce fait-il qu'il y avait autant de distilleries dans Bruxelles ? Sur chaque photo, je vois une enseigne !
Bon week-end

Écrit par : sophie | 04/05/2007

Répondre à ce commentaire

Brasserie des frères Vossen Bonjour Sofei,
Jusqu'en 1959, les frères Vossen ont produit la fameuse gueuze "Mort Subite" dans leur brasserie de la rue des Capucines (numéros 20-26). En fait, il ne brassaient pas eux même, mais achetaient du Lambic qu'ils laissaient mûrir et "assemblaient" pour obtenir leur gueuze.
Pour ce qui est des distilleries, ce n'est pas vraiment mon domaine, mais si je trouve des informations lors de mes recherches je te les communiquerai.
A bientôt.

Écrit par : Beerfan02 | 06/05/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.